Opéra

Un troubadour occitan en vedette auMetropolitan Opera de New York

Pour plusieurs raisons, la retransmission en Europe, dont plus de 150 salles en France, de L’Amour de loin, opéra de la compositrice finlandaise Kaija Saariaho, depuis le MET new yorkais, est un événement considérable. La première est certainement la « hardiesse », si l’on peut dire, de cette vénérable institution vivant surtout et avant tout avec un répertoire bien balisé et des productions qui ne le sont pas moins.

Or, voici qu’elle met à son programme une création contemporaine, certes datant de 2000, et qu’en plus elle décide de sa retransmission à travers le monde, dans une nouvelle production signée Robert Lepage, celui-là même qui a signé in loco une somptueuse Tétralogie wagnérienne il y a peu.

Sur un livret du Libanais Amin Maalouf, nous voici transportés au Moyen Âge et plus particulièrement à l’époque des Croisades. En clair en plein XIIème siècle. En ce temps-là vit à Blaye un Prince troubadour, Jaufré Rudel, qui va tomber follement amoureux d’une personne qu’il ne connaît que par ouï dire : Clémence, Comtesse de Tripoli. Tout ce qu’en rapportent les pèlerins n’est que beauté, élégance, intelligence. N’y tenant plus, Jaufré s’embarque avec les Croisés dans le but d’enfin découvrir cette comtesse énigmatique qui a su conquérir, de loin, son cœur.

De son côté, Clémence se demande qui peut bien être ce personnage occitan qui écrit de si belles choses à son sujet. Se rencontreront-ils ? Oui, mais…

Avec la participation exclusive et exceptionnelle de Mireille Calmel
Si vous voulez en savoir plus, rendez-vous au Gaumont Labège le 10 décembre à partir de 17h55. Une heure avant le début de la retransmission en direct de l’opéra depuis New York, en partenariat avec le Théâtre du Capitole, Robert Pénavayre recevra la romancière Mireille Calmel dans le cadre des conférences à présent bien établies que ce complexe cinématographique offre à ses clients depuis le début de la présente saison. En plus de vous dévoiler quelques éléments vous permettant de suivre plus facilement cet opéra, Robert Pénavayre invitera Mireille Calmel, auteur de la célèbre saga sur Aliénor d’Aquitaine (XO éditions), à vous parler de Jaufré Rudel, l’un des héros de ses livres, époux de la mystérieuse dame de parage de la célèbre Reine.

Venez découvrir ce magnifique ouvrage, véritable apothéose de l’amour courtois, parfaitement accessible musicalement, dirigé par la chef d’orchestre finlandaise Susanna Mälkki, avec la soprano Susanna Phillips (Clémence), véritable pensionnaire du MET où elle chante aussi bien Donna Anna, que Musetta, Antonia et Fiordiligi, le baryton-basse Eric Owens (Jaufré Rudel), qui fut un impressionnant Alberich lors des dernières reprises du Ring wagnérien, enfin la mezzo-soprano Tamara Mumford sera ce fameux Pèlerin, sorte de trait d’union entre les deux amants à distance.

La retransmission de cet ouvrage chanté en Français et sous-titré en Français, est une occasion unique de rencontrer la création lyrique contemporaine, ici somptueusement interprétée et mise en scène avec un dispositif de 40 000 LED qui recrée la mer séparant Jaufré et Clémence. Un spectacle… éblouissant !

A l’entracte de ce spectacle, le public aura la possibilité de rencontrer Mireille Calmel autour d’un cocktail offert par le cinéma Gaumont Labège.

Rappelons que cette retransmission se fait également au Gaumont Wilson. Sur le site de la Place Wilson, le rendez-vous est à 18 h 55.

Les billets sont en ventes en caisse des cinémas et/ou sur les sites internet des cinémas : www.pathelive.com

Partager

Bienvenue sur votre nouveau site Classic Toulouse !

Classic Toulouse évolue

Comme vous pouvez le constater, son look et son architecture ont sensiblement été modifiés. Sans changer quoi que ce soit au contenu rédactionnel, l’objectif a été de privilégier les visuels sous toutes leurs formes. Et de rendre plus visible l’actualité immédiate.

L’équipe de rédaction : Annie, Serge et Robert, souhaite vivement vous retrouver toujours et encore plus nombreux.