Danse

UN GRAND BALLET NARRATIF POUR NOËL

Natalia de Froberville - Don Quichotte - Chorégraphie Kader Belarbi

La version de Kader Belarbi de Don Quichotte nous revient pour illuminer les jolies fêtes de Noël. Le chorégraphe aime les grands ballets du répertoire dans leur version originale mais il aime aussi les réinterpréter pour en donner une vision plus actuelle, plus personnelle sans jamais renier ni trahir l’héritage et la tradition académiques

Le Chevalier à la Triste Figure, héros espagnol par excellence, né voici plus de 400 ans, fait partie intégrante du patrimoine artistique espagnol, célébré autant par la musique, l’opéra, la peinture ou la danse. L’œuvre créée en 1869 au Théâtre Bolchoï de Moscou par Marius Petipa sur une musique de Ludwig Minkus, connu immédiatement un énorme succès.

L’intrigue du ballet reprend l’un des chapitres, de l’ouvrage de Cervantès : Las Bodas de Camacho (Les noces de Gamache), qui nous conte les amours de Kitri et du barbier Basile, amours contrariées par le père de Kitri qui n’a de cesse de marier sa fille au riche Gamache. La figure de Don Quichotte, qui poursuit son incessante quête de la belle Dulcinée, joue ici les deus ex machina qui rendra le bonheur aux deux amoureux. L’humour, la bravoure, la poésie, l’onirisme, voilà les éléments qui donnent corps à ce ballet.

Kader Belarbi a mis en valeur, par une présence plus importante, le personnage de Don Quichotte et son valet Sancho Pança, parfois trop « absents » de l’intrigue dans certaines versions.  Basile n’est plus barbier mais novillero pour enfin pour endosser l’habit de lumière habituellement dévolu à Espada. Mercedes et Estéban, le chef des gitans, prennent également un relief plus important.

Kader Belarbi comme il nous l’a déjà démontré ( pour Casse-Noisette par exemple) a également fait des rajouts musicaux, ici avec des compositions toujours de Ludwig Minkus, et réagencé des séquences musicales pour donner plus de lisibilité au livret. A la direction de l’Orchestre nous retrouverons Fayçal Karaoui, qui a officié au Théâtre du Capitole comme assistant de Michel Plasson, avant de s’envoler pour New York et prendre la direction musicale du New York City Ballet durant 7 ans. Il est, à l’heure actuelle l’un des chefs français les plus prisés, en particulier pour la musique de ballet.

Antonio Najarro brillantissime danseur et chorégraphe espagnol, dont nous avions admiré Tablao monté pour le spectacle Etoiles et Toiles, est revenu pour faire travailler et donner aux danseurs des notions plus pointues de danse espagnole, en particulier pour le fandango du troisième acte.

Nous retrouverons toute la Compagnie et les étoiles pour ce spectacle.

L’ambiance sera hispanique, joyeuse et brillante pour ces Fêtes, n’en doutons pas.

Annie Rodriguez

Représentations : Théâtre du Capitole – 22, 23 27, 28, 29, 30 et 31 décembre à 20h, 25, décembre à 17h.

Renseignements et réservations : 05 61 63 13 13 – www.theatreducapitole.fr

                                                                                                                                             

Partager

Bienvenue sur votre nouveau site Classic Toulouse !

Classic Toulouse évolue

Comme vous pouvez le constater, son look et son architecture ont sensiblement été modifiés. Sans changer quoi que ce soit au contenu rédactionnel, l’objectif a été de privilégier les visuels sous toutes leurs formes. Et de rendre plus visible l’actualité immédiate.

L’équipe de rédaction : Annie, Serge et Robert, souhaite vivement vous retrouver toujours et encore plus nombreux.