Concerts

La fête des musiques anciennes

Les quatrièmes Rencontres des Musiques Anciennes en Midi-Pyrénées proposées par Odyssud ont pour but de faire découvrir au public quelques productions particulièrement exemplaires élaborées par des ensembles et artistes implantés dans notre région. Le thème de ces prochaines Rencontres sera « La voix dans tous ses états ! » Du 14 au 21 avril, les ensembles les plus impliqués dans la diffusion d’un répertoire en plein développement se produisent sur la scène de l’institution blagnacaise conventionnée par l’Etat et le Conseil Régional Midi-Pyrénées pour les musiques anciennes et nouvelles. Emmanuel Gaillard, le dynamique directeur de cette maison, présentait à la presse, le 24 mars dernier, le détail des manifestations, exemples musicaux à l’appui.

Les formations Antiphona, Les Sacqueboutiers, l’Ensemble Baroque de Toulouse, l’Orchestre Les Passions et les ensembles vocaux les éléments et Jacques Moderne ouvriront le champ de la découverte de partitions rares ou même inédites. En outre, chaque concert sera précédé d’une présentation, avec parfois une séance pédagogique destinée aux jeunes, et suivi d’une rencontre informelle avec les interprètes.

L’ensemble Antiphona, dirigé par Rolandas Muleika

Cinq dates sont à réserver :

14 avril : Saint-Pierre des Cuisines (Toulouse) – Arvo Pärt – Le mystère balte – Ensemble Antiphona, direction Rolandas Muleika. La découverte des trésors des musiques baltes, à la fois mystiques et épurées. Ce programme est une rencontre avec les pays baltes et leur musique dont l’originalité ne cesse de fasciner l’Occident. La création contemporaine, autour de la figure emblématique d’Arvo Pärt, se confronte aux productions anciennes signées Josquin Desprez ou Johannes Ockeghem.

Les Sacqueboutiers avec l’orchestre Les Passions et le groupe de chanteurs et musiciens de la Mounède lors du spectacle du Noël Baroque Occitan – Photo P. Nin

18 avril : Grande Salle – L’Amour et le Glaive –Les Sacqueboutiers – Equidad Barrès, Renat Jurié – L’art des troubadours au temps de l’épopée cathare, un voyage poétique et musical dans l’Occitanie courtoise et dissidente. Sans rechercher à retracer l’histoire de la tragédie cathare, ce programme met en exergue le rayonnement culturel et artistique que cette religion a exercé sur le peuple occitan du Moyen Âge, à travers la poésie et la musique des troubadours. La participation de musiciens et de chanteurs traditionnels confère à ce parcours une grande force expressive.

Cette création bénéficie du partenariat d’Amnesty International.

Michel Brun et l’Ensemble Baroque de Toulouse

19 avril : Grande salle – Orphée et Eurydice (Gluck) – Ensemble Baroque de Toulouse, sous la direction de Michel Brun – Un chef-d’œuvre de l’opéra baroque, dans son édition originale en italien. Le mythe d’Orphée représente sans doute le sujet qui a inspiré le plus d’opéras. La version qu’en donne Gluck est sans doute l’une des plus théâtrales de toutes. L’Ensemble Baroque de Toulouse a choisi de proposer la version italienne créée à Vienne en 1762, la première composée par Gluck, qui place la musique au service de l’action théâtrale.

Julia Kogan, soprano colorature – Photo ETRES.ES

20 avril : Grande salle – Vivaldi : Fioritura – Julia Kogan, soprano, et Orchestre Les Passions, sous la direction de Jean-Marc Andrieu – Une voix exceptionnelle au service d’airs virtuoses et expressifs. Véritable figure emblématique de la musique baroque italienne, Vivaldi doit en grande partie sa célébrité à ses nombreux concertos. On sait peut-être moins qu’il fut l’un des compositeurs d’opéra les plus doués de son époque. Les qualités vocales exceptionnelles de Julia Kogan seront parfaitement mises en valeur dans ce florilège aussi ébouriffant qu’expressif.

Joël Suhubiette et son ensemble vocal “les éléments” – Photo Patrick Riou

21 avril : Grande salle – Bach : Motets – Chœur de Chambre les éléments, ensemble Jacques Moderne, direction Joël Suhubiette. L’apogée vocale du baroque. Les Motets de J. S. Bach constituent un ensemble d’œuvres portées à son plus parfait achèvement. Ils seront précédés de trois motets composés par des membres de sa famille. Pour interpréter ces œuvres, Joël Suhubiette réunit à nouveau ses deux ensembles vocaux : les éléments, de Toulouse, et Jacques Moderne, de Tours.
A vos agendas !

Partager

Bienvenue sur votre nouveau site Classic Toulouse !

Classic Toulouse évolue

Comme vous pouvez le constater, son look et son architecture ont sensiblement été modifiés. Sans changer quoi que ce soit au contenu rédactionnel, l’objectif a été de privilégier les visuels sous toutes leurs formes. Et de rendre plus visible l’actualité immédiate.

L’équipe de rédaction : Annie, Serge et Robert, souhaite vivement vous retrouver toujours et encore plus nombreux.